Catalogue des visites guidées

Découvrez au long de cette page les présentations détaillées des quinze propositions :


Visite guidée n° 1.    Première découverte de Lyon

Visite guidée n° 2.    Le Vieux Lyon & ses traboules

Visite guidée n° 3.    Les pentes de la Croix-Rousse

Visite guidée n° 4.    Trabouler au siècle des Lumières

Visite guidée n° 5.    Explorer la Confluence

Visite guidée n° 6.    Voir Perrache autrement 

Visite guidée n° 7.    Le Grand Hôtel-Dieu réinventé

Visite guidée n° 8.    Le quartier des Cordeliers

Visite guidée n° 9.    Lyon sous le Second Empire

Visite guidée n° 10.  Les places de la Presqu'île

Visite guidée n° 11.  Grammaire des façades lyonnaises

Visite guidée n° 12.  Histoire des ponts de Lyon

Visite guidée n° 13.  Lyon à la conquête du Rhône

Visite guidée n° 14.  Les Brotteaux Belle Époque

Visite guidée n° 15.  Métamorphose de la Part-Dieu




 Nicolas Bruno Jacquet / DES RACINES & DES AILLES, Au fil du Rhône, 18 janvier 2017



Visite guidée de Lyon n° 1.

Première découverte de Lyon
Idéale pour une première découverte de Lyon et de ses paysages.
Les jardins de Fourvière sont un lieu magique pour regarder et comprendre la ville.

Vieux Lyon vue panoramique - visite guidée de Lyon - Nicolas Bruno Jacquet de l'esplanade de Fourvière jusqu’en Presqu’île, par le Vieux Lyon / durée : 2h30

Deux collines qui fabriquent un paysage urbain unique traversé par deux cours d’eau majestueux qui s’unissent en direction de la Méditerranée. Le site historique de Lyon est remarquable pour son architecture méridionale et son influence italienne. Lyon se distingue par un classement au Patrimoine mondial de l’Unesco (1998) pour l’originalité de son histoire urbaine au carrefour de l’Europe. Tout comme on regarde un tableau, laissez-vous raconter l’histoire et l'architecture paysagère de la cité : découverte du panorama et visite de la basilique Notre-Dame de Fourvière, descente depuis le jardin du Rosaire pour regagner le Vieux Lyon et trabouler au cœur du plus ancien quartier de la ville, secteur sauvegardé du Vieux Lyon (loi Malraux de 1962) riche de belles maisons marchandes de la Renaissance. Cette promenade depuis les hauteurs de Fourvière jusqu’en Presqu'île est parfaite pour une première exploration de la ville. Elle se termine place des Célestins, non loin de la place Bellecour, pour découvrir un parking signé par l’artiste Daniel Buren, incontournable œuvre d’art contemporaine qui dialogue avec l’idée de mémoire urbaine et de la modernité.

Visite guidée Première découverte de Lyon depuis Fourvière

Cathédrale Saint-Jean & basilique de Fourvière - visite guidée Lyon



Visite guidée de Lyon n° 2.

Le Vieux Lyon & ses traboules
C’est toujours un immense plaisir de vous accompagner dans les ruelles et les traboules
pour un instant hors du temps présent au cœur de la cité de la Renaissance.

Fontaine Gadagne - visite guidée de Lyon - Nicolas Bruno Jacquet visite spécifique des traboules : départ devant le palais de Justice (quai de Saône) / durée au choix : 1h30, 2h, 2h30

 visite du Vieux Lyon et de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste : départ devant la cathédrale / durée au choix : 2h30, 3h

Le secteur sauvegardé du Vieux Lyon conserve la mémoire d'une histoire exceptionnelle, celle des foires de la Renaissance qui ont fait de Lyon la porte de l'Italie. Carrefour des épices et de la soie, cité bancaire et capitale de l'imprimerie, Lyon connait aux15e-16e siècles une incroyable mutations urbaines. De magnifiques et hautes maisons de commerce se construisent, s'organisant autour de cours ouvragées abritant d’impressionnants escaliers. C'est dans le cœur du tissu urbain, très densifié et pittoresque qui nait la « traboule » en tant que mode de communication entre les rues par les cours d'un îlot urbain. Le Vieux Lyon est un labyrinthe qui livre ses trésors aux plus curieux des visiteurs. Premier secteur sauvegardé de France (loi Malraux de 1962), il abrite de nombreuses traboules et près de deux cents anciennes maisons marchandes. Nous « traboulerons » de cour en cour, afin de renouer avec cette histoire mythique. Promenade ludique, elle porte aussi à mieux comprendre la transformation urbanistique de la ville à la sortie du Moyen Âge et la modernité architecturale de la Renaissance... tout comme l’inventivité des Lyonnais pour bâtir leurs hautes maisons marchandes.

Visite guidée vieux Lyon et ses traboules - cité de la Renaissance



Visite guidée de Lyon n° 3.

Les pentes de la Croix-Rousse
L'âme d'un quartier où l'on tissait la soie, espace d'une aventure sociale
et architecturale hors du commun dans l'histoire de l'Europe. 

cour des voraces croix rousse - visite guidée de Lyon - Nicolas Bruno Jacquet de la place de la Croix-Rousse à la place des Terreaux / durée au choix : 1h30, 2h00, 2h30

Depuis l’électrification des métiers à tisser et la disparition des ateliers canuts traditionnels, des corps de métier et dessinateurs en soierie, la colline de la Croix-Rousse ne résonne plus du bruit des « bistanclaques » (les métiers à tisser Jacquard comme on les appelait pour leur sonorité). L’histoire des canuts, maîtres tisserands de la soie, est pourtant encore bien présente et le décor urbain intact. La colline se découvre en « déramboulant » comme l’on descendait autrefois la soie, de traboule en traboule sur un dénivelé de presque 100 mètres, de rue en rue qui fonctionnent comme des terrasses sur la pente, avec leurs points de vue. Cette promenade pour partir à la recherche des fantômes de labeur et de l’histoire de ses fiers artisans toujours prêts à faire valoir leurs droits et leur dignité, quitte à se révolter contre les « soyeux », les négociants, banquiers et donneurs d’ordre. La Croix-Rousse aux immeuble-ateliers comme des casernes fut un laboratoire politique au début du 19e siècle et il s’agit de redécouvrir une histoire sociale comme l’identité d’un quartier attachant qui était il y a peu encore un quartier populaire à l’abandon. Aujourd’hui, les pentes renaissent et c’est certainement une des plus belles balades pour découvrir Lyon et sa riche histoire urbaine et sociale.

Visite guidée Lyon La Croix-Rousse et ses traboules - au fil de la soie



Visite guidée de Lyon n° 4.

Trabouler au siècle des Lumières
Trabouler, c’est voyager entre deux rues, au travers de l’histoire.
Une visite guidée insolite dans un quartier méconnu de Lyon.

Visite guidée de Lyon n° 4.  Les traboules de la rue Royale
















 de la place Maréchal-Lyautey (6e) jusqu'à la rue des Fantasques / durée : 2h30

Au début du 18e siècle, la ville de Lyon n’a pas encore franchi le Rhône. Elle reste cantonnée en Presqu’île où son modèle urbain très dense perdure depuis le Moyen Âge. En 1749, le lancement des premiers grands travaux d’aménagement fluviaux entrainent la naissance d’un nouveau quartier au bas des pentes orientales de la colline de la Croix-Rousse : le quartier de la rue Royale. Réalisée par le rattachement d’une île sur le Rhône, cette extension urbaine supervisée par l’architecte Jacques-Germain Soufflot et l'entrepreneur Antoine Morand, est à la base du moderne et futur développement de la ville sur la rive gauche du fleuve (les Brotteaux). Encore contraints par le manque de place, les hauts immeuble-îlots de la rue Royale sont d’une incroyable modernité alliant les principes de l’habitat lyonnais, dont la traboule qui les rend traversant ; la rue en compte plus d’une vingtaine ! Cette exploration inédite offre un autre regard sur l’urbanisme lyonnais, une nouvelle expérience pour trabouler au cœur de magnifiques et élégants immeubles en pierre, édifiés à un moment crucial de l’histoire territoriale de Lyon. Au siècle des Lumières c’est vers un nouvel horizon que s’ouvre la ville, celui de son fleuve alpin et sa plaine.


Visite guidée de Lyon n° 4.  Les traboules de la rue Royale























Visite guidée de Lyon n° 5.

Explorer la Confluence
Une visite de la Confluence c’est un voyage dans l’architecture d’aujourd’hui
pour découvrir un territoire au riche passé industriel en pleine mutation.

Lyon Confluence Visite guidée de la place François-Mitterrand au confluent à la pointe de la Presqu'île / durée : 2h30, 3h

Depuis le début du programme en 2003, les grues ne quittent plus le ciel de Lyon ! La vie urbaine se réinvente au Sud de la Presqu’île avec le programme « La Confluence » qui métamorphose un quartier qui était il y a peu encore un espace industriel, portuaire et logistique. Le nouveau musée des Confluences est le symbole de cette spectaculaire renaissance : l’architecture audacieuse souligne la mission d’une institution culturelle qui promeut le savoir, consacre la révolution du territoire. Avec des architectures bigarrées et joyeuses, des espaces publics de qualité, la place retrouvée de la nature dans la ville, l’ancienne image qui collait à Lyon vacille définitivement ; finie la réputation d’une ville triste et timorée. Dorénavant Lyon innove et créée le premier quartier écologique de centre-ville en France. Une visite guidée pour explorer le cœur du projet urbain, tout comme retisser les liens avec le passé d’un quartier logistique et fluvial né au siècle des Lumières à l’initiative de son promoteur Antoine Perrache. Partons à la découverte de la ville nouvelle génération pour interroger les dynamiques territoriales en construction, les identités, les formes urbaines, les modèles, et bien entendu, l’expression de l’architecture de notre époque engagée dans la création de la ville verte et durable.   

Visite guidée Lyon La Confluence Du pont Raymond-Barre à la gare de Perrache



Visite guidée de Lyon n° 6.

Voir Perrache autrement
Alors que le Sud de la Presqu’île se métamorphose avec la Confluence,
découvrez la riche et attachante histoire du quartier Perrache.

Perrache visite guidée du centre d'échanges Lyon de la place des Archives à la place Carnot / durée : 2h30

L’immense complexe de transport formé par la gare SNCF et le centre d'échanges de Perrache a longtemps constitué une barrière séparant en deux la Presqu’île : d’un côté la ville bourgeoise et patrimoniale, de l’autre, un quartier prolétaire et industriel périphérique, avec ses prisons, ses entrepôts, ses friches et ses infrastructures portuaires et ferroviaires. Au début des années 2000, le lancement de l’opération « La Confluence » engage l’extension du centre-ville jusqu’au confluent sur un territoire de près de 150 hectares en reconversion. Perrache reconquiert dès lors son urbanité : la question de la mutation de la gare et du centre d’échanges se pose inévitablement, celui du passage piétonnier en douceur ; la question du lien et de la requalification de l’ancien cours de Verdun où passe semi-enterrée l’autoroute du Soleil depuis les années 1970. Cette promenade de la place des Archives à la place Carnot vise à comprendre le programme de rénovation qui débute, tout comme retisser les fils de l’histoire du quartier. C’est l’occasion de parcourir les « voûtes » et les passerelles pour comprendre l'incroyable histoire de ce quartier central fragmenté par les infrastructures durant la révolution industrielle, et pourtant un quartier attachant et riche d’une histoire hors du commun qui incarne l’originalité du site urbain lyonnais entre ses collines et ses fleuves.

Visite guidée Lyon Perrache Confluence



Visite guidée n° 7
Le Grand Hôtel-Dieu réinventé
Une visite guidée pour découvrir un monument exceptionnel de la Presqu’île,
son histoire, son architecture, sa rénovation.

Visite guidée Lyon n° 7  Le Grand Hôtel-Dieu réinventé
















 de la place de l'Hôpital (entrée Grand Hôtel-Dieu) à la place Antonin-Poncet (Charité) / durée : 2h

Suite à un important chantier de cinq années, le Grand hôtel-Dieu de Lyon est devenu un lieu incontournable du patrimoine et un édifice ouvert sur la ville. Cette visite guidée porte à découvrir l’architecture d’un monument exceptionnel formé de 21 ailes et 9 cours accessibles au public, dont l’homogénéité de l’immense façade de 375m sur les quais du Rhône, édifiée sur les plans de Jacques-Germain Soufflot au 18e siècle, ne serait éclipser la complexité. De cours en cours, vous remonterez le temps, du Moyen-Âge au premier hôpital de la Renaissance où officia le médecin François Rabelais ; vous découvrirez l’histoire architecturale et humaine de ce grand hôpital, le premier chantier engagé sous le règne de Louis XIII et Louis XIV jusqu’à l’aboutissement du projet au siècle des Lumières. Plus important édifice classé Monument historique de Lyon, par sa taille et sa valeur patrimoniale, l’Hôtel-Dieu abrite l’âme de Lyon, cité classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. Il ne faudrait pourtant pas oublier que l’évidence de sa conservation n’est pas toujours allée de soi, puisque qu’au début du 20e siècle, le monument hospitalier semblait voué à la destruction. C’est aussi donc à une histoire patrimoniale que cette visite guidée invite à comprendre, pour mieux mesurer le caractère exceptionnel du plus grand palais de Lyon.

Visite guidée Lyon n° 7  Le Grand Hôtel-Dieu réinventé




















Visite guidée n° 8
Le quartier des Cordeliers
On y passe, mais connaît-on vraiment les Cordeliers ?
Un quartier méconnu où chaque époque a laissé sa trace, du Moyen-Âge au 21e siècle.

Visite guidée de Lyon n° 8  Quartier des Cordeliers
















 rdv : devant le palais du Commerce, place des Cordeliers / durée : 2h

Cette partie en Presqu'île du centre historique de Lyon ne manquera pas de vous surprendre : sur un périmètre restreint, entre Rhône et Saône, de très nombreuses époque historiques se côtoient. Malgré les Grands Travaux du 19e siècle, la trame médiévale du quartier des Cordeliers et Saint-Nizier demeure. Cette visite guidée pour découvrir un patrimoine multiple et l'histoire d'un territoire qui n'a cessé d'être le cœur marchand et bourgeois de la ville. Les édifices contemporains s'y mélangent avec les plus anciens, maisons de la Renaissance et églises médiévales pour dessiner un juste portrait de cette singularité lyonnaise, la permanence d'une histoire urbaine. Du Moyen-Âge à nos jours, chaque étape de l’histoire de Lyon y a laissé sa trace et ses architectures. Avec un guide vous apprendrez à décrypter l’imbrication des époques entre la mémoire et la modernité. Une belle balade en « ville » qui donne tout son sens à un des quartiers les plus fréquentés de Lyon et pourtant un des plus méconnus.

Visite guidée de Lyon n° 8  Quartier des Cordeliers






















Visite guidée n° 9
Lyon sous le Second Empire
Comprendre comment le projet urbain haussmannien a métamorphosé Lyon
selon trois objectifs et un programme : élargir, améliorer, embellir.

Visite guidée Lyon n° 9  Les percées du Second Empire
















 de la place des Terreaux à la place des Jacobins / durée : 3h

Le 19e siècle est l’âge de la Révolution industrielle, de la modernité et des grands travaux urbanistiques : pour Lyon, ce fut celui d’une transformation de fond en comble, en particulier de la Presqu’île par la création de "percées". Des quais modernes furent aménagés, de belles rues larges furent ouvertes entre le quartier des Terreaux et la place Bellecour, les actuelles rues de la République, Édouard-Herriot, de Brest ou Gasparin. Tout d’abord sous la Monarchie de Juillet, avec une remarquable impulsion municipale, puis sous le Second Empire où, comme dans la capitale avec Haussmann, cette entreprise eut pour chef d’orchestre un préfet, Claude-Marius Vaïsse. Une grande partie de la vieille ville et ses ruelles disparurent au profit d’un nouveau centre marchand moderne et monumental. Cette visite guidée se propose d'éclairer cette métamorphose urbaine sous des aspects architecturaux, techniques, paysagers et urbanistiques.

Visite guidée Les travaux du Second Empire à Lyon



Visite guidée n° 10
Les places de la Presqu'île 
Une visite guidée pour penser le centre-ville de Lyon autrement,
à la découverte de sa mémoire et de ses formes urbaines.

Visite guidée Lyon n° 10  La Presqu'île de place en place












 de la place Antonin-Poncet (Charité) à la place des Terreaux / durée 3h

L’ancienne trame médiévale de la Presqu’île a été bouleversée par les Grands Travaux du 19e siècle pour donner naissance à un centre-ville monumental structuré par de grandes percées et des artères commerçantes modernes. Certains noms familiers évoquent un passé plus ancien et conservent la mémoire de la ville : Charité, Barre, Grolée, Cordeliers, Jacobins, Célestins, Mercière… de place en place, de Bellecour aux Terreaux, nous remonterons le temps à la recherche des anciens visages de la Presqu’île pour en comprendre sa structure historique. Cette visite guidée permet de découvrir un autre visage de la cité classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco pour l’originalité de ses formes urbaines : les places lyonnaises ont leurs spécificités, bien souvent fermées sur elles-mêmes dans la densité du bâti comme le sont les places des villes italiennes, elles constituent des paysages articulés, de véritables scènes théâtrales pour la vie civique et commerciale où se révèlent la raison d’être d’une ville dense entre deux fleuves.

























Visite guidée n° 11
Grammaire des façades lyonnaises
Vous parler d’architecture en regardant les façades, c’est aussi vous parler d’histoire
et de société. Pour cela nul mieux que la diversité de la Presqu'île.

 de la place de la Comédie (devant Opéra National) à la place des Jacobins / durée 2h30

Reconnaître les façades selon les époques c’est aussi comprendre une ville et sa construction. L’exercice ne demande pas une connaissance encyclopédique, mais requiert le sens de l’observation et des clefs de lecture. La Presqu’île offre une admirable grammaire. Pour apprendre à reconnaître les styles et se faire l’œil, rien ne vaut donc une promenade avec un guide qui n’est jamais avare d’anecdotes et d’histoires. Cette visite guidée vise à mieux comprendre l’évolution de l’architecture domestique et des particularités esthétiques des immeubles lyonnais selon les époques, de la maison marchande de la Renaissance à l’immeuble moderne. Vous découvrirez la façon dont l’art des façades a évolué en gardant ses spécificités, comme l’utilisation et l’esthétique si particulière des « jalousies » (les stores extérieurs en bois), et plus simplement, apprendrez à décrypter les caractéristiques et la diversité du paysage urbain au travers de l’histoire. Parler des façades qui se saluent d’un trottoir à l’autre, d’un siècle à l’autre, c’est comprendre l’histoire d’une ville classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco (1998) pour le caractère de ses architectures.




Visite guidée n° 12

Histoire des ponts de Lyon
Découvrez l’histoire intime liant les Lyonnais à leurs fleuves
et leurs ponts : Rhône et Saône sont franchis par 34 ponts !

Passerelle Saint-Vincent à Lyon - Visite guidée Lyon de la fresque des Lyonnais (rue de la Martinière) au pont Lafayette / durée 3h

Sur la Saône, la trace certifiée d’un premier pont en pierre remonte à 1070, établi sur un lit de roche affleurant de la rivière : le pont du Change, entre l’église Saint-Nizier et l’actuel Vieux Lyon. On ne sait que peu de choses des ponts de l’époque romaine de Lugdunum. Suite à ce premier ouvrage médiéval, ce sont ensuite les frères pontifes qui se lancent en 1170 dans la construction d’un autre pont plus ambitieux, sur le fleuve cette fois-ci : le pont de la Guillotière (d’abord en bois, puis en maçonnerie). Le lit du fleuve étant beaucoup moins instable et sablonneux, le pont sur le Rhône ne sera achevé entièrement en dur qu’à la Renaissance ! Si d'autres nombreux verront le jour, pour Lyon, c’est surtout la Révolution industrielle qui ouvre une seconde étape importante dans le domaine des franchissements fluviaux. Avec les nouvelles techniques, ce sont des dizaines de ponts suspendus, puis en fonte et en acier, qui s'élèvent, permettent le développement de la ville. Or, de l’ensemble de ces premiers ponts historiques, il n’en reste que peu d’authentiquement originaux : les plus anciens ponts n’ont pas résisté aux crues et aux nécessités de la modernisation pour la navigation vapeur, la plupart ayant été dynamités à la fin de la Seconde Guerre mondiale… lorsque ce ne sont pas les autorités locales qui ont ordonné leur reconstruction pour les élargir à l’ère de l’automobile. L'aventure fluviale est continue : Lyon comporte 34 ponts et passerelles ! Visiter Lyon de pont en pont, en longeant les quais, c’est ainsi plonger dans une riche histoire territoriale, celle d’un site urbain hors du commun, ainsi que dans une histoire technique. À l’heure de la transformation des rives en promenades et du chantier de réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, cette visite guidée vous invite à la rencontre d’une histoire intime et insoupçonnée pour mieux vivre la ville au contact des fleuves.

 Visite guidée Lyon - Ponts de Lyon



Visite guidée n° 13
Lyon à la conquête du Rhône
L’extension de Lyon au-delà de son fleuve est une aventure incroyable urbanistique,
au fondement de l’histoire moderne de la ville.

Place Lyautey Lyon Visite guidée Nicolas Bruno Jacquet De l'esplanade du Gros-Caillou (Croix-Rousse) au Grand Hôtel-Dieu / durée : 3h

Au siècle des Lumières, un Lyonnais éclairé, Antoine Morand, projette et initie la création d’une ville neuve rationnellement dessinée sur la rive gauche du Rhône, la plaine inondable des Brotteaux et du faubourg de la Guillotière, dont le seul pont commande la route d’Italie et de la Provence. Morand édifiera le deuxième franchissement historique du fleuve en inaugurant son pont en 1775. Au lendemain de la Terreur de 1793 et le siège désastreux de Lyon, le quartier naissant des Brotteaux est rattaché à la commune indépendante de Guillotière-lès-Lyon. Il faudra ainsi encore près d’un demi-siècle pour que les Lyonnais ne se décident à investir pleinement la rive gauche de leur fleuve. Mais quelle incroyable aventure urbanistique ! Sous le Second Empire, Napoléon III et son préfet, Vaïsse, donnent l’impulsion définitive avec le rattachement administratif à Lyon et la construction d’une grande digue pour protéger le nouveau quartier des crues. Au fil du Rhône et des berges réaménagées en promenades, cette visite guidée vise à mieux comprendre le visage fluvial de la ville et découvrir un paysage monumental en relation avec l’un des principaux fleuves d’Europe.







Visite guidée n°14
Les Brotteaux Belle Époque
Aucun autre quartier de Lyon n'est aussi éclectique et révélateur de
l'histoire architecturale et urbaine du début du 20e siècle.

brasserie des brotteaux Lyon Art Nouveau rdv : place Jules-Ferry, devant l'ancienne gare des Brotteaux  / durée : 2h30

Sous la municipalité d’Édouard Herriot, Lyon s’est essayée à la monumentalité et à l’esthétique des boulevards parisiens : le quartier de la gare des Brotteaux, qui surgit à l’emplacement d’un fort militaire, est la touche finale de l’aménagement de la rive gauche du Rhône, au même titre que le « chic » boulevard du Nord (l'actuel boulevard des Belges) le long du Parc de la Tête d'Or où s'installent les beaux immeubles et les hôtels particuliers de la nouvelle bourgeoisie issue du monde industriel. C’est la Belle Epoque, le temps de l’Art Nouveau. Mais, voici que la Première Guerre mondiale marque la rupture dans le domaine social, moral comme esthétique : le temps des façades fleuries est révolu, laissant place à la géométrie de l’Art Déco, tandis que le mode de vie de la bourgeoisie évolue avec l’apparition de l’automobile et de nouvelles technologies. L'architecture entre alors en pleine révolution avec la systématisation du béton et l'apparition d'un nouveau modèle urbain qui signe l'irruption de la modernité et du béton.

Visite guidée Lyon Les Brotteaux, de la Belle Epoque aux Années Folles



Visite guidée n° 15
Métamorphose de la Part-Dieu
Alors que le vaste chantier de rénovation de la Part-Dieu débute,
explorons l’histoire urbaine du quartier pour mieux ouvrir les portes de l’avenir.

Chantier Part-Dieu Lyon gratte-ciel
















 rdv : 192 rue Garibaldi, devant la Maison du Projet / durée 2h

La Part-Dieu ? Pour beaucoup, un quartier sans âme, gris et froid. Laissons de côté ces aprioris pour partir à la découverte d’un territoire en pleine mutation, un quartier dynamique où se réinvente une centralité métropolitaine : transformation des espaces publics, rénovation et extension de l’offre tertiaire, construction de gratte-ciel, création de nouveaux immeubles de logements, rénovation du centre commercial et extension de la gare SNCF. Avec cette seconde étape de développement historique, la Part-Dieu devient aussi paradoxalement un ensemble patrimonial, quartier d’affaires imaginé et édifié il y a déjà cinq décennies à l'initiative du maire Louis Pradel : un espace innovant, radical, riche d’utopie et d’œuvres architecturales. Cette promenade vise à redécouvrir l’esprit et l’ambition d’une époque, les Trente Glorieuses comme le devenir. Il s’agira de questionner les formes urbaines, de tisser des liens entre la radicalité des années 1960-70 et le projet de réaménagement contemporain qui porte à la création du cœur vivant de la métropole.

Visite guidée Lyon La Part-Dieu, la réinvention d'un quartier radical




Colline de la Croix-Rousse visite guidée Lyon
Place des Terreaux visite guidée Lyon
Lyon depuis Fourvière visite guidée Lyon
Quais de Saône Confluence visite guidée Lyon
Confluence visite guidée Lyon




Nicolas Bruno Jacquet










Pour élaborer ensemble un parcours, pour organiser un événement, n’hésitez pas à me contacter : nicolas[a]net-c.fr / 0650504550









www.guide-lyon.com

 

Statut juridique d'auto-entreprise déclaré en 2012 par Nicolas Bruno Jacquet

N° Siret 804 997 484 00014